Nids Dhom̐ Cie

La compagnie c’est dans un premier temps: JE/REVERS. Lisa Lacombe réunit épisodiquement depuis 2012, une équipe d’acteurs et danseurs. Ils expérimentent ensemble à partir de ses visions, ses textes, ses questions: et puis c’est une histoire artistique belle et banale, d’irrigations mutuelles, de partages, de frottements, de déplacements, de transformations, de ce que nous projetons, les uns sur les autres et un peu plus loin, nous sommes ici ensemble pas que pour jouer.

En 2014  Nids Dhom̐ Cie voit le jour: ses nids de conscience, son ciel ouvert, son regard de vitriol et tendresse mêlés sur nos petits trucs d’humains,  petites cochonneries, gros simulacres,  fantasmes à tous les étages…  A l’origine les complices de (presque) toujours, les actrices Véronique Hélies et Alice Mercier,  le danseur Nicolas Mayet, puis un peu plus tard la danseuse Guiomar Campos et l’acteur Yoan Charles, venant du TNB, de l’école Jacques Lecoq, de la Coline d’Istre ou du conservatoire de Madrid, et enfin Anissa Benhaberrou qui s’occupe des relations publiques.

Et puis Alice Mercier rejoint la direction artistique, trajectoire évidente, et impulse la création à venir: « Les dents de la Sagesse, ou le Vrai sens de la pierre ».  Réunies par une sensibilité commune-peu commune, un désir d’entrer tour à tour dans les questions et dans les réponses, de s’étudier, sans complaisance, et d’en rire, franchement. Bestioles que nous sommes, impossibles créatures, faunes diverses et chacun plusieurs, nous voilà.  « Être ou ne pas être, telle est la question. Et dire merde à ceux qui savent, telle est la réponse » a écrit Babouillec. Bien d’accord.

Peinture de Xavier Guillaumin